Logo SOS Education

La France ne cesse de reculer dans les évaluations internationales en lecture. Il est urgent d'agir. Les signaux d'alarme se multiplient :

40%

des élèves quittent l’école primaire
sans savoir ni lire ni écrire

15% des élèves sont incapables
de déchiffrer un texte en fin de CM2
(source : DEPP/ Ministère de l’Éducation nationale)
30% des jeunes âgés de 17 ans n’ont pas su lire intégralement un texte simple en 2011
C’est ce qui ressort du test de lecture lors de la Journées Défense Citoyenneté organisée par l’armée chaque année. (source : DEPP/ Ministère de l’Éducation nationale)

Classement PISA de 2009 Organisée par l’OCDE, le Program for International Student Assessment est une enquête menée tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans dans les 34 pays membres de l’OCDE et dans de nombreux pays partenaires.

Elle évalue l’acquisition de savoirs et savoir-faire essentiels à la vie quotidienne au terme de la scolarité obligatoire. Les tests portent sur la lecture, la culture mathématique et la culture scientifique.

En lecture, la France est 22è en 2009. Son niveau ne cesse de chuter : elle était 13è en 2001 et 17è en 2006.

(source PISA/OCDE)

Classement PIRLS (publié en 2012) Progress in International Reading Literacy Study : Cette enquête réalisée tous les 5 ans mesure l’évolution de l’apprentissage de la lecture dans une quarantaine de pays sous l’égide de l’International Association for the Evaluation of Educationnal Achievement (IEA).

Elle concerne les élèves de CM1 (9/10 ans). En 2012, la France est 29è sur 45. (source : IEA)
Extrait d’une copie d’élève de 6è en difficulté

« Admirent le pays zage de campagne au craipuscul…, il apairsu un nécurelle au desu d’une violète un si que plusier oisau… le siqliste ravi savanturai dans une terre inconu mais il saigara, sans avoir enportai de carte… »